Blog Contrôle des particules fines : pourquoi, quand, comment ?
Retour

Contrôle des particules fines : pourquoi, quand, comment ?
T. Coton, dirigeant de Capelec, répond aux questions de CT Magazine

Presse

CT Magazine

L'équipementier français CAPELEC, qui vient de racheter le spécialiste de la mesure des nanoparticules PEGASOR DY, a bien l'intention de se positionner en amont de la réglementation actuelle et de prendre ainsi une longueur d'avance dans le marché du contrôle des particules fines. Le patron de l'entreprise, Thierry Coton, nous fait ici remarquer que ce type de contrôle était bien mentionné dans la Loi de Transition Energétique.

 

CTM : Vous venez de reprendre dernièrement la société Finlandaise PEGASOR 0V. Nous rappelions dans notre dernier numéro que cette entreprise était spécialisée dans la mesure des nano-particules, plus communément appelées "particules fines". renforcer son leadership dans le domaine des appareils de contrôle de pollution, compris dans le contrôle technique automobile.

Thierry Coton : Avec les nanoparticules, nous sommes sur un nouveau type de mesure qui, dans un premier temps concerne les diesels et vise à contrôler le nombre de particules fines qui sont invisibles. A ce jour, le contrôle technique, par le contrôle d'opacités, ne mesure que les particules visibles, sans connaître les particules invisibles qui sont également émises. Ces dernières sont les plus dangereuses pour la santé, mais les détecter et les dénombrer est plus compliqué car elles sont très petites, d'où les qualificatifs « fines » ou « nanoparticules ».

CTM : Aujourd'hui les véhicules diesel sont équipés de filtre à particules, ce qui devrait diminuer sensiblement ces émissions?

Thierry Coton : Ces filtres sont très efficaces pour retenir ces émissions, qu'elles soient grosses ou petites, le problème est que dans le temps, ces filtres vieillissent et deviennent de moins en moins efficaces, notamment face aux particules les plus fines.

CTM : Quelle est la durée moyenne de complète efficacité d'un filtre à particules?

Thierry Coton : En termes de durée de vie, il est difficile de répondre précisément, ce qui pose problème aujourd'hui, c'est que les garages et les centres de contrôle technique ne dis-posent pas d'appareil de mesure qui leur permettrait de connaître le niveau d'efficacité d'un filtre à particules. C'est la raison pour laquelle nous avons développé, en collaboration avec PEGASOR OY, cet appareil de mesure qui peut identifier une baisse de capacité d'un filtre à particules.

CTM : Existe-t-il des normes européennes qui fixent des seuils-plafonds d'émissions?

Thierry Coton : Des études ont été initiées au niveau européen et des seuils ont été fixés. On considère qu'un filtre à particules n'a plus l'efficacité requise dès lors que le seuil d'émission dépasse 250.000 particules par centimètre-cube. Un second seuil à 1.000.000 concerne les véhicules dont le F.A.P est hors d'usage ou a été retiré.

CTM : D'autres études ont-elles mené aux mêmes conclusions?

Thierry Coton : Des mesures ont été effectuées en Belgique sur des véhicules en circulation, le résultat montre qu'en effet 5% des véhicules testés présentaient des valeurs supérieures à 1.000.000.

 

controle pollution particules fines    controle particules fines  controle technique particules fines

 

CTM : En France, le contrôle des particules fines ne fait pas partie de la nomenclature des points de contrôle lors d'un contrôle technique automobile. En serait-il autrement au sein de l'U.E ?

Thierry Coton : En Belgique, ce contrôle sera mis en place à partir de juillet 2022. Il est prévu une période d'adaptation pour envoyer à la réparation les véhicules les plus polluants, puis appliquer par la suite le seuil des 250000, mais chaque pays a ses propres variantes sur la phase de transition.

Suite de l'article disponible dans le numéro de Juillet de CT MAGAZINE

Conception et innovation

Conception

Innovation Évolutions et Adaptation

Fabrication française

Fabrication sur site

Depuis 1989

Distribution

Distribution

Un réseau agréé à votre service